À la rescousse de la diversité culturelle

 

 

Une diversité culturelle entravée
    
           La notion de diversité culturelle est intimement liée à l’expansion et à la globalisation des technologies de communication et de transport. Des cultures et peuples autrefois éloignés ou même isolés les uns des autres coexistent aujourd’hui dans les nombreuses métropoles grâce aux modes de locomotion de plus en plus rapides et accessibles. Les migrations se déploient à l’échelle planétaire et amènent avec elles une richesse culturelle et une composition ethnique très diversifiées. Les échanges et rencontres entre communautés ethnoculturelles favorisent l’innovation, le développement social, la créativité et l’ouverture d’esprit. Autrement dit, la diversité culturelle est une composante clé du patrimoine de l’humanité et est essentielle pour contrer l’individualisme et promouvoir l’égalité. Toutefois, la diversité culturelle n’est pas toujours perçue comme étant une richesse.
                  La période connue sous le nom de «grandes découvertes» qui s’étend du XV au XVII siècles marque le début des contacts entre Européens et le reste du monde et est à la source des notions inégalitaires de «nous» et de «l’autre». Les relations qui se développent au cours des siècles suivants entre les nouveaux arrivants occidentaux et les premiers habitants émanent d’une conception ethnocentrique de l’autre, empreinte de xénophobie. Encore aujourd’hui, plusieurs individus adoptent une attitude condescendante envers les minorités ethniques en considérant les normes et valeurs de leur propre culture comme étant supérieures. Ces pensées discriminatoires sont omniprésentes dans la métropole de Montréal et s’illustrent notamment par le profilage racial, la discrimination à l’embauche, la ségrégation résidentielle, un manque de représentativité des minorités dans la sphère publique et un taux de chômage plus élevé chez les individus appartenant à une minorité visible (Cambron-Goulet, 2018) (Eid, 2012) (Apparicio, Leloup et Rivet, 2006).


Une médiation indispensable

 

          C’est ici que le médiateur interculturel entre en jeu. Les diplômés de la maîtrise en médiation interculturelle sont des professionnels qui occupent un rôle stratégique dans la prévention de conflits, la promotion du bien-vivre ensemble et la sensibilisation à la diversité culturelle. Le médiateur intervient en situations conflictuelles intercommunautaires en favorisant la communication non-violente et la résolution pacifique des tensions, mais il joue également un rôle primordial dans la prévention de discordes et dans l’inclusion des membres de groupes minoritaires à la société. Les médiateurs sont formés pour travailler avec les émotions des individus, car c’est à ce niveau que les stéréotypes et les préjugés prennent racines. Les médiateurs interculturels à Montréal utilisent leurs connaissances en méthodes d’intervention et leurs compétences en communication interculturelle afin de favoriser l’intégration des immigrants à la métropole et améliorer les liens sociaux entre diverses communautés ethniques (Plivard 2010) (Laaroussi, Tadlaoui et Gélinas, 2013). Le médiateur interculturel agit comme un intermédiaire en interprétant les messages des individus de groupes ethnoculturels différents et en favorisant le rapprochement entre divers mondes culturels. Le médiateur permet aux individus de s’enrichir mutuellement et favorise du même coup l’inclusion des groupes minoritaires et le mieux vivre-ensemble. (Laaroussi, Tadlaoui et Gélinas, 2013) (Dursun, 2001). L’organisme PAAL Partageons le monde se positionne comme un de ces médiateurs interculturels.

 

Un ambassadeur de la diversité

 

             PAAL est un organisme de médiation interculturelle dont la mission est d’améliorer le contexte de diversité culturelle à Montréal, de bâtir des ponts pour rapprocher les diverses cultures présentes dans la métropole et de favoriser la cohésion sociale. PAAL crée des lieux d’échanges qui encouragent le dialogue et les rapprochements interculturels en offrant des ateliers artistiques qui promeuvent la diversité culturelle. PAAL oeuvre à transmettre aux citoyens montréalais des connaissances concernant les valeurs, coutumes et pratiques culturelles de diverses communautés ethnoculturelles afin de diminuer les préjugés et éliminer les barrières sociales. La méconnaissance culturelle réciproque qui règne entre les membres des différents groupes ethnoculturels de Montréal a tendance à poser une entrave à la communication. À travers ses ateliers éducatifs portant sur plusieurs cultures, PAAL aide à réduire cette ignorance culturelle et du même coup facilite les rencontres et les échanges entre ces groupes divers. Un organisme comme PAAL a une portée substantielle sur l’édification d’une société tolérante et ouverte sur le monde. Pour une société multiculturelle comme Montréal, la diversité culturelle est une richesse qui mérite d’être protégée et les médiateurs interculturels comme l’organisme PAAL se positionnent comme ces défenseurs de la diversité.

 

 

 

Sources

 

Apparicio, P., Leloup, X. et Rivet, P. (2006). La répartition spatiale des immigrants à Montréal : apport des indices de ségrégation résidentielle. Montréal: Publications Immigration et Métropoles. 

 

Cambron-Goulet, F. (2018). Racisme systémique à la Ville de Montréal: la pétition lancée. Métro. Repéré à http://journalmetro.com/actualites/montreal/1541624/racisme-systemique-a-la-ville-de-montreal-la-petition-lancee/

 

Eid, P. (2012). Mesurer la discrimination à l’embauche subie par les minorités racisées : résultats d’un «testing» mené dans le grand montréal. Repéré sur le site de la Comission des droits de la personne et des droits de la jeunesse: http://www.cdpdj.qc.ca/publications/etude_testing_discrimination_emploi.pdf

 

Plivard, I. (2010). La pratique de la médiation interculturelle au regard des populations migrantes... et issues de l'immigration. Connexions, 93,(1), 23-38. doi:10.3917/cnx.093.0023.

 

Vatz Laaroussi, M., Tadlaoui, J.-E. et Gélinas, C. (2013). Médiations interculturelles :défis et enjeux pour un meilleur Vivre ensemble. Repéré sur le site du Centre d’études ethniques des universités montréalaises: http://www.ceetum.umontreal.ca/documents/capsules/2013-enjeux/vatz-tad-gel-enj-2013.pdf

 

 

Please reload

Nouveaux articles

October 14, 2018

February 10, 2017

Please reload

Archivo
Recherche par tags
Please reload

Nouveautés / News

info@paalmtl.org

514 657-3340

514 402-7135