• PAAL

La médiation et ses formes

source: Net-litiges

La médiation est un concept nouveau dans notre société qui commence tranquillement à faire sa place dans les milieux organisationnels et scolaires. Son émergence est notamment due grâce à la mondialisation et les échanges culturels générés. D’une manière beaucoup plus humaine, sa pratique est beaucoup mieux accueillie que d’autres méthodes de réconciliation. Cependant, qu’est-ce que réellement la médiation? Dans ce texte, nous chercherons à vous éclaircir plus amplement sur ce concept et ses formes.

La médiation

En premier lieu, abordons le concept phare de la médiation. La médiation peut être définie comme étant une pratique où un troisième parti vient en aide à deux groupes en opposition pour apaiser le conflit entre eux (Wikipédia, n.d-a). En général, ce troisième parti (appelé communément le médiateur) aura comme principal rôle de bien faire rouler l’information communiquée et de faire en sorte que les relations entre les deux parties prenantes reviennent à un statut plus positif (Wikipédia, n.d-a). Les principaux outils en médiation puissent notamment leurs sources dans le domaine de la pédagogie (Wikipédia, n.d-a). Cependant, il est à noter que ses fonctions peuvent changer, dépendamment de la situation dans laquelle le médiateur se retrouve.


Depuis plusieurs années déjà, l’art de la médiation s’installe progressivement dans notre société et est de plus en plus prisé par différentes importantes organisations modernes. Parmi ces organisations, elle peut prendre appui sur la Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation (CPMN), chambre syndicale faisant partie de l’une des trois organisations françaises de la médiation professionnelle (Wikipédia, n.d-a). Celle-ci qualifie la médiation à titre de référence à suivre pour régler les divers conflits (Wikipédia, n.d-a).Sa pratique a pour objectif de vouloir écouter les parties prenantes et les ramener dans une relation harmonieuse, sans toutefois imposer une solution ou une recommandation morale ou légale (c’est d’ailleurs ce qui la diffère de l’arbitrage ou bien encore de la conciliation) (Wikipédia, n.d-a).

La médiation interculturelle

Maintenant que nous avons une meilleure idée de ce qu’est le concept de la médiation, intéressons-nous maintenant à l’un de ses dérivés, la médiation interculturelle. Lorsque nous parlons de médiation interculturelle, nous nous concentrons plus tôt sur la création de liens de sociabilité entre des personnes provenant de cultures différentes et résidant sur un même territoire ( Wikipédia, n.d-b). L’idée est donc de favoriser l’intégration entre les différentes cultures pouvant se retrouver sur un même sol et faire en sorte que chacun puisse profiter de ce que l’autre a offrir. Cela peut se présenter de diverses façons. Une de ces façons pourrait être la présentation d’un aspect culturel lors d’un événement. Comme exemple, nous pouvons citer la visite d’un événement culturel que nous avons expérimenté. PAAL, un organisme de sensibilisation à la diversité culturelle et à l’intégration multiethnique, a organisé un événement intitulé Dia de Muertos. Le but de cette soirée fut de présenter à la communauté montréalaise la célébration de la fête des Morts à la manière mexicaine. L’intégration multiethnique aide énormément au développement de notre société. Comme le rapporte si bien le site de la ville de Montréal dans sa section sur la médiation : « L’interculturel est donc un aspect important dans le développement des milieux de vie montréalais et en cela, les initiatives jouent un rôle constructif dans la consolidation d’une culture vivante ». Nous pouvons ajouter que si l’intégration d’une nouvelle culture se fait selon les normes de l’environnement où elle se trouve (langue et valeurs notamment), l’adaptation devient alors encore plus facile et valorisée par la population (Ville de Montréal, n.d-a).

source: Multimondo

Qu’est-ce que la médiation culturelle ?

En dernier lieu, abordons une dernière branche de la médiation, la médiation culturelle. Selon le site de la ville de Montréal, la médiation culturelle serait en fait diverses stratégies d’action culturelle centrées sur les termes situations d’échange et de rencontre entre les citoyens et les milieux culturels et artistiques. Il existe deux caractéristiques très importantes à ce concept. Le premier vise la mise en place de divers moyens d’accompagnement à l’intention des populations locales ainsi que les personnes du milieu artistique et culturel (Ville de Montréal, n.d-b). La deuxième caractéristique réside dans la favorisation de la diversité des formes d’expression culturelle et de participation à la vie culturelle (Ville de Montréal, n.d-b). Par la médiation culturelle, nous cherchons à mobiliser trois types d’acteurs : les participants, les organismes ainsi que les artistes. Pour les participants, il est important de leur donner cette envie de créer, de découvrir et d’échanger ensemble (Ville de Montréal, n.d-c). Le dialogue interculturel et l’apprentissage de différentes cultures aident énormément en ce sens (Ville de Montréal, n.d-c). Chez les artistes, la médiation culturelle tente de les aider à innover de nouvelles pratiques artistiques et inciter une réflexion sur celles-ci (Ville de Montréal, n.d-c). Pour les organismes culturels, cela porte sur l’ouverture sur de nouveaux publics, la création de partenariats et de réseaux en collaboration, l’approfondissement de la pratique et une contribution à l’avancement de la culture et la fortification des liens avec la communauté (Ville de Montréal, n.d-c). De l’autre côté, les organismes partenaires peuvent découvrir la médiation culturelle, créer de nouveaux partenariats, contribuer aux rayonnements de l’organisme, en apprendre plus sur leur propre population et voir de nouveaux genres d’enseignants prendre le relai à l’école (Ville de Montréal, n.d-c).

Conclusion

À titre personnel, je pense que nous pouvons percevoir la médiation et toutes ses formes comme étant un grand plus pour notre société moderne. L’une des valeurs les plus importantes que ces concepts amènent est assurément ce sentiment de partage et d’entraide. Grâce à différentes manières de faire du médiateur, son objectif reste l’envie de faire s’effondrer les barrières qui peuvent séparer diverses parties prenantes afin de les rassembler et que chacun puisse apprendre de l’autre. Comme cela a pu être énoncé plus tôt dans ce texte, la pratique de la médiation diffère de l’arbitrage en se voulant plus chaleureuse et plus proche du côté humain. C’est d’ailleurs cela qui nous pousse à expliquer sa hausse de popularité auprès des diverses organisations de notre société.

SOURCE

-Wikipédia. , (n.d-a) La médiation, Wikipédia. Repéré à https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9diation

-Vallé.P. , (2008), Une nouvelle profession est née-Sherbrooke introduit le médiateur interculturel dans le paysage québécois, Le Devoir. Repéré à http://www.ledevoir.com/societe/education/207113/une-nouvelle-profession-est-nee-sherbrooke-introduit-le-mediateur-interculturel-dans-le-paysage-quebecois

-Wikipédia. , (n.d-b) La médiation interculturelle, Wikipédia. Repéré à https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9diation_interculturelle

-Ville de Montréal. , (n.d-a) La médiation interculturelle, la médiation culturelle Montréal. Repéré à http://montreal.mediationculturelle.org/interculturelle/

-Culture pour tous, . (n.d-) la médiation culturelle, Culture pour tous. Repéré à http://www.culturepourtous.ca/professionnels-de-la-culture/mediation-culturelle/

-Ville de Montréal. , (n.d-b) Qu’est-ce que la médiation culturelle, la médiation culturelle Montréal. Repéré http://montreal.mediationculturelle.org/quest-ce-que-la-mediation-culturelle/

-Ville de Montréal. , (n.d-c) les effets de la médiation culturelle : participation, expression, changement , la médiation culturelle Montréal. Repéré http://etude.montreal.mediationculturelle.org/synthese-des-resultats/

0 vue

Nouveautés / News

info@paalmtl.org

514 657-3340

514 402-7135

© 2015 Rafael Benitez. All rights reserved